JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL

MINISTERE DE LA FAMILLE, ET DES ORGANISATIONS FEMININES

Décret n° 2012-72 du 9 janvier 2012

Décret n° 2012-72 du 9 janvier 2012 fixant la dénomination du Centre départemental d’Assistance et de Formation pour la Femme (CEDAF) de Mbacké.

RAPPORT DE PRESENTATION

Le Centre départemental d’Assistance et de Formation pour la Femme (CEDAF) de Mbacké est le premier construit dans la région de Diourbel, au cœur du Baol, qui abrite l’ardent foyer religieux qu’est Touba, fondé par le sceau du Mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Au Sénégal, et plus particulièrement dans cette
contrée, la mère de ce dernier Sokhna Mame Diarra Bousso est donnée en modèle pour toutes les femmes
du monde.

En outre, les CEDAF sont conçus pour l’émergence de femmes modèles, instruites, formées et économi-quement productives.

Pour toutes ces raisons, nous avons estimé que le CEDAF de Mbacké pourrait porter le nom de Sokhna Mame Diarra Bousso qui symbolise la femme modèle dans notre pays.

C’est ce qui fait l’objet du présent projet de décret.

Le President de la Republique,

Vu la Constitution, notamment en ses articles 43 et 76 ;

Vu le décret n° 2009-451 du 30 avril 2009 portant nomination du Premier Ministre ;

Vu le décret n° 2011-628 du 16 mai 2011 relatif à la composition du gouvernement, modifié ;

Vu le décret n° 2011-634 du 17 mai 2011 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères, modifié ;

Sur le rapport du Ministre d’Etat, Ministre de la Famille et
des Organisations féminines ;

Decrete :

Article premier. – Le Centre départemental
d’Assistance et de Formation pour la Femme (CEDAF) de Mbacké est dénommé « CEDAF Sokhna Mame Diarra BOUSSO ».

Art. 2. – Le Ministre d’Etat, Ministre de la Famille et des Organisations féminines, est chargé de
l’exécution du Présent décret qui sera publié au Journal officiel.

Fait à Dakar, le 9 janvier 2012

Abdoulaye WADE.
Par le Président de la République :

Le Premier Ministre,

Souleymane Ndéné NDIAYE