>> ACCUEIL | J.O. N° 6891 du samedi 05 décembre 2015


MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE  

Décret n° 2015-532 du 21 avril 2015

Décret n° 2015-532 du 21 avril 2015 portant dénomination de la deuxième Université de Dakar

RAPPORT DE PRESENTATION

Né à Dakar en 1921, Monsieur Amadou Mahtar MBOW effectue ses études élémentaires à l’Ecole régionale de Louga.
Après sa démobilisation, à l’issue de la seconde guerre mondiale, il poursuit entre 1945 et 1951 des études secondaires et supérieures à l’Ecole supérieure de Mécanique générale et d’électricité (Ecole Brequet, Paris), au Centre National d’Enseignement (Lycée Hélène Boucher Paris) et à la Faculté des Lettres de l’Université de Paris Sorbonne. Il y obtient une licence ès-lettres d’enseignement et préside parallèlement l’Association des Étudiants de Paris puis fonde la Fédération des Étudiants africains en France (FEANF).
De 1951 à 1953, il est professeur au collège de Rosso en Mauritanie, avant de revenir au Sénégal où il crée et dirige de 1952 à 1957 le Service de l’Éducation de base et est nommé chef des Missions d’Éducation de base de Darou Mousty, Badiana, Sénoudébou puis Gaya. Il enseigne l’Histoire et la Géographie jusqu’en 1966 ; notamment au lycée Faidherbe de Saint-Louis puis à l’École normale supérieure de Dakar. Il préside en 1965 à Abidjan la conférence des experts chargés de proposer la réforme des programmes d’histoire et de géographie des États francophones d’Afrique noire et de Madagascar.
Homme d’Etat et de culture, il a été tour à tour ministre de l’Éducation et de la Culture en 1957-58, ministre de l’Éducation nationale en 1966, puis de la Culture et de la jeunesse en 1968.
Il est aussi élu à l’Assemblée nationale et au Conseil exécutif en 1966. En 1970 il est d’abord nommé sous-directeur général de l’UNESCO pour l’éducation, poste auquel il sera réélu en1974, avant d’être porté à la tête de l’UNESCO de 1974 à 1987. Sous sa direction, la commission dirigée par Sean MacBride délivre un rapport intitulé Many Voices, One World qui présente des recommandations pour établir un nouvel ordre mondial de l’information et de communication, plus équitable.
En 2008, âgé de 87 ans, il a accepté de présider les Assises nationales du Sénégal qui ont réuni pendant près d’un an les principaux acteurs politiques et socio-économiques du pays.
C’est en hommage à cette haute personnalité qui a beaucoup contribué à la réorientation et à l’amélioration de notre système d’enseignement, que nous vous proposons de baptiser la deuxième Université de Dakar à son nom.
Le présent projet de décret vise à consacrer cette dénomination de la deuxième Université de Dakar qui s’appellera ainsi « Université Amadou Mahtar MBOW (UAM) ».


Telle est l’économie du présent décret.

Le President de la Republique,
Vu la Constitution ;
Vu la loi n° 67-45 du 13 juillet 1967 relative à l’Université de Dakar et créant des Collèges universitaires, modifiée ;
Vu la loi n° 91-22 du 16 février 1991 portant loi d’Orientation de l’Education nationale ;
Vu le décret n° 2012-1474 du 24 décembre 2012 portant création de la deuxième Université de Dakar ;
Vu le décret n° 2014-845 du 6 juillet 2014 portant nomination du Premier ministre ;
Vu le décret n° 2014-849 du 6 juillet 2014 portant composition du Gouvernement ;
Vu le décret n° 2014-853 du 09 juillet 2014 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence, la Primature et les ministères, modifié par le décret
n° 2015-299 du 06 mars 2015 ;
Vu le décret n° 2014-889 du 22 juillet 2014 portant attributions du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ;

Sur rapport du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche,

Decrete :

Article premier.- La deuxième Université de Dakar est dénommée « Université Amadou Mahtar MBOW (UAM) ».

Art. 2. - Le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au journal officiel.

Fait à Dakar, le 21 avril 2015


Macky SALL.
Par le Président de la République :

Le Premier Ministre
Mahammed Boun Abdallah DIONNE